Notre aide aux démunis

Au Liban, les besoins sont infinis. L’Association Elias s’est investie dans l’aide de proximité, là où n’arrive guère de secours, c’est-à-dire dans les interstices oubliés.

Son aide passe par des bénévoles agissant sur place, au sein d’associations caritatives ou de petits groupes informels, tous actifs à soulager les enfants, les femmes, les réfugiés et toute personne dans le besoin.

Avec l’aide de généreux sponsors, elle a également rénové des hôpitaux.

Fils de la Miséricorde

Le groupe Fils de la Miséricorde a été fondé par Elias Ibrahim, époux de Nada. Son tragique décès est au départ de l’Association Elias qui a pris son nom à sa mémoire. Elle est le principal soutien de Fils de la Miséricorde qui est sa première raison d’aider le Liban.

Perpétué par Nada, ses enfants et ses amies, ce petit groupe vient en aide avec fidélité et amour aux familles démunies de son entourage. Son désir est d’apporter chaleur et aide à ceux qui sont devenus leurs amis.

Nada et ses enfants Joe et Thea

Mission de vie

Le champ d’action des missions des rues

Mission de Vie organise également des missions des rues pour aller au-devant des personnes dans le besoin.

L’Association Elias a largement contribué à l’achat ou l’équipement des centres, à la fourniture de véhicules et aux frais de fonctionnement de Mission de Vie.

 

Mission de Vie est une jeune communauté œcuménique fondée par Wissam Maalouf en 1993 à la sortie de la guerre civile, pour tendre la main aux vieillards, aux clochards, aux enfants abandonnés et aux jeunes en difficulté.

Mission de Vie accueille les plus pauvres dans ses trois centres, Vie Nouvelle à Antélias qui est un foyer d’accueil, l’hôpital La Providence à Adma qui accompagne les personnes en fin de vie, l’antenne Brise de Vie qui offre un oasis espace de proximité dans la banlieue de Beyrouth. 

L’hôpital de soins palliatifs d’Adma

Tartine du matin

Pour qu’ils n’arrivent plus à l’école sans manger, Lamia et ses amies distribuaient des tartines aux petits enfants sur le chemin de l’école. C’est ainsi que ce groupe bénévole a démarré.

La situation étant devenant invivable au Liban après l’explosion du 4 août 2020, ce groupe a entrepris de distribuer des aides alimentaires et matérielles. Il a encore organisé des distributions de meubles et de bons qui permettent aux petits commerçants de survivre.

Ces personnes dynamiques volent au secours de chacun en respectant leur dignité. L’Association Elias est heureuse de leur permettre d’aider. Elle est leur main gauche et elles sont la main droite.

Cartons de distributions aux nécessiteux

Les enfants de Tartine du matin

Ensemble, ces deux mains peuvent applaudir et faire jaillir du bonheur.

Les Petites mains d’Elias

Dans un quartier pauvre de Beyrouth

À la suite de l’explosion du 4 août 2020, Rosy et ses amies se sont courageusement lancées dans une aide de proximité aux familles oubliées de tous.

Si elles affrontent un quotidien de larmes et de désespoir, la joie qu’elles sèment ouvre un arc-en-ciel de lumière sur cette ville martyr.

Elles se sont baptisées Petites mains d’Elias, en hommage à l’Association Elias dont elles sont un magnifique jaillissement sur place.

Maryam & Martha

La Communauté Maryam & Martha apporte une aide aux femmes et mères en détresse, largement délaissées dans la société libanaise. Elle les accueille dans son centre avec leurs enfants. Elles vont y apprendre qu’un regard bienveillant est un trésor et elles vont y découvrir une autonomie.

L’Association Elias soutient cette institution et finance notamment la réalisation d’un atelier de couture.

Le centre Maryam & Martha